Le projet 37

Présentation d'une artiste qui soutient le projet37

Elysabeth Folliet

 
 
«La petite histoire »


La peinture fut une rencontre avec la matière là où la parole n'a pas encore de place, ainsi ces mots de Bram Van Velde expriment avec justesse mon rapport à la peinture:
"Peindre, c'est chercher le visage de ce qui n'a pas de visage"

Dans cette écriture subtile, chaque nouvelle peinture est pour moi une apparition, qui témoigne aussi de la disparition au travers de successives couches de peintures oubliées dans un «en deçà»…
Des personnages ou des paysages apparaissent lorsque je retire de la matière des couches superposées, en allant rechercher autrement ce qui était caché.

À chaque étape il me faut consentir à laisser aller ce qui s’est présenté pour qu’une autre forme puisse naître, apparaître et disparaître à son tour, en étant à la fois dans l’origine et le détachement de l’image précédente.

Aujourd’hui j’enrichis cette écriture en utilisant le papier, le fil de fer ou encore le matériau de chantier. Il s’agit toujours de montrer ce qui demeure, de laisser une trace, en proposant à chacun d’y lire son émotion, de se raconter sa propre histoire.

Site Elysabeth VALENCE • DROME • FRANCE
Le projet 37 France victimes 26 - REMAID
  • © Jean-Pierre Gérardot

© Jean-Pierre Gérardot | All Rights Reserved